DIX ANCIENS VAINQUEURS EN PISTE !

Le Mans Classic offre une occasion unique de revoir les voitures des 24 Heures du Mans de 1923 à 1993… Et pas seulement : de nombreux pilotes profitent aussi de l’occasion pour reprendre le volant !

Des neuf anciens vainqueurs en lice, le plus capé n’est autre qu’Emanuele Pirro, quintuple lauréat avec Audi (2000, 2001, 2002, 2006, 2007). Concurrent régulier des plateaux by Peter Auto, le pilote italien s’aligne sur une Alfa Romeo T33/3 (1969), une Lola T290 (1972) et une Lancia Beta Gr.V (1979). En piste, il croisera peut-être son ancien équipier Marco Werner, trois fois vainqueur dans la Sarthe, lui aussi engagé sur trois voitures différentes : Lotus IX (1955), Maserati T63 Birdcage (1961) et Maserati A6 GCS Barchetta (1954). Romain Dumas, vainqueur de l’édition 2010 sur Audi et actuel pilote d’usine Porsche, dispute la course de Group C Racing au volant d’une Porsche 962C.

En hommage à son père Jean-Pierre disparu l’année dernière, Julien Beltoise dispute le plateau 6 associé au recordman de participations (33) Henri Pescarolo sur l’Inaltera que partageaient les deux champions en 1976. Autre fer de lance de l’épopée Matra, le double vainqueur et actuel Président du Club des Pilotes Gérard Larrousse revient sur une Porsche 550 Spyder (1958). Quant à Eric Hélary, héros du triplé historique de Peugeot en 1993, il partage son temps entre une Chevrolet Corvette C3 (1970), une Lancia Beta Gr.V (1979) et une Alfa Romeo T 33 TT (1971).

Vainqueur de l’édition 1988 sur Jaguar, Andy Wallace reste fidèle à la marque de Coventry puisqu’il dispute Le Mans Classic sur une Type D (1955). A noter que l’Anglais figure parmi les pilotes les plus assidus de l’histoire avec 19 départs. A ce jeu, il est toutefois devancé par son ancien équipier Jan Lammers, 22 départs et une victoire, engagé lui sur Austin Healey 3000 (1962). Même score pour Emmanuel Collard qui prend part aux 24 Heures pour la 22ème fois cette année avant de disputer Le Mans Classic sur une Porsche 908/3 (1971) et une 911 Turbo RSR (1974).

Autres anciens gagnants, Jochen Mass (1989) revient dans une De Tomaso Pantera Gr. IV (1971) ainsi qu’une Porsche 911 RSR 3L (1974) et Gijs van Lennep (1971, 1976) dans une Porsche 908 LH (1968). Des vainqueurs de classes sont aussi de la partie comme Casper Elgaard, premier dans la catégorie LM P2 en 2009, au volant d’une Porsche 904 de 1964 ou John Fitzpatrick, Ralf Kelleners et Uwe Alzen, tous vainqueurs sur Porsche 911 (1975, 1996 et 1999), qui restent fidèles au modèle emblématique du constructeur de Stuttgart. Quant au double vainqueur en Grand Tourisme, Raymond Narac, il passe exceptionnellement en prototype dans une Porsche 962 Group C (1987).

Bien d’autres personnalités ayant disputé les 24 Heures du Mans sont attendues, à l’instar de David Halliday (BMW 3.0 CSL), Jean Ragnotti (Alpine M 65, Renault Alpine A443) ou encore Paul Belmondo (Ford GT 40), Chris Mac Allister, Eric De Doncker, Gareth Evans, Roald Goethe, Lucien Guitteny, Stuart Hall, Sam Hancock, David Hart, Hans Hugenholtz, Wolfgang Kaufmann, Patrice Lafargue, Franck Lagorce, Michel Lecourt, Erik Maris, Jean-Marc Merlin, Jacques Nicolet, Martin O'Connell, François Perrodo, Christian Pescatori, Frédéric Da Rocha, Lucien Rossiaud, Alain Serpaggi, John Sheldon, Pierre de Thoisy...

Emanuele Pirro

Henri Pescarolo

Jochen Mass

Marco Werner

Gérard Larrousse

Gjis Van Lennep

Romain Dumas

Eric Hélary

Emmanuel Collard