LE VILLAGE D’EXPOSANTS

Si l’on veut s’échapper pendant quelques moments de ce gigantesque tourbillon … d’histoire qui transforme le circuit en Le Mans Classic l’espace d’un weekend prolongé, il faut aller se réfugier au village.

Dès les premières éditions des 24 Heures, commerçants et forains se sont groupés près des voitures. En deux jours et une nuit de course, l’appétit des spectateurs revient cycliquement et il y a de quoi nourrir toutes sortes de restaurateurs. Les food-trucks les plus variés dispensent une “fast-food”, ce qui s’impose dans le temple de la vitesse, de toutes origines, italienne, grecque, turque, anglaise, américaine ou même française. Certains chefs étoilés transportent jusqu’en cet éphémère centre du monde les tables gastronomiques les plus sophistiquées.

Tout autour, à l’arrière des stands et parmi les paddocks, un nombre toujours croissant de commerçants installent leurs échoppes, toutes à l’enseigne de la passion automobile : miniatures, accessoires, livres modernes et anciens, horlogerie, chapeaux, gants et vêtements, bijouterie, casques, peintures, sculptures, antiques reliques de l’âge de la course… Un foisonnant mélange de tentations et de curiosités qui accélèrent sans cesse la curiosité du chaland et le renvoient d’un étal à l’autre de ce village unique.