Actualité

GLOBAL ENDURANCE LEGENDS : UNE PREMIÈRE EXCEPTIONNELLE !

Grande nouveauté de l’édition 2018, le plateau Global Endurance Legends fait entrer Le Mans Classic dans une nouvelle ère, celle des GT1 et autres LMP1. Avec ce plateau de démonstration, l’évènement couvre désormais l’histoire des 24 Heures du Mans sur une période allant de 1923 à 2014 !

Pour la première fois en 2018, le Global Endurance Legends se joint aux plateaux historiques pour des démonstrations spectaculaires avec des voitures particulièrement appréciées des jeunes spectateurs : les GT et les prototypes des années 1990 et 2000. Cette initiative revêt une importance particulière pour Peter Auto, l’organisateur ayant été naguère à l’origine de la montée en puissance de ces voitures. « Au début des années 1990, on ne voyait plus de belles GT sur les circuits, se souvient Patrick Peter. Alors, à l’été 1993, Stéphane Ratel et moi avons organisé une course au Castellet… Et ça a emballé tout le monde ! Un concurrent en a parlé à Jürgen Barth, en charge à l’époque des relations publiques chez Porsche. C’est comme ça que nous avons créé le BPR (Barth, Peter, Ratel). Le succès fut immédiat. On a vu débarquer les Ferrari F40 LM, les McLaren F1 GTR, puis les Porsche 911 GT1 avec des pilotes de F1 au volant. » Quelques années plus tard, Peter Auto était encore à l’initiative pour créer une série qui, huit années plus tard, serait à l’origine du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA. « Il était nécessaire de proposer un championnat aux concurrents des 24 Heures du Mans, c’est comme ça que l’ACO et Peter Auto ont créé les Le Mans Endurance Series en 2004. »

 

Ce sont ces deux générations de voitures qui animeront cette année Le Mans Classic. Pour cette première, elles seront plus de 50 en piste et pas des moindres : Ferrari F40 LM (1990), McLaren F1 GTR (1996), Ferrari 333 SP (1997), Panoz Esperante GTR1 (1998), Toyota GT-One (1999), Audi R8 LMP (2000), Bentley Speed 8 (2003), Ferrari 550 GT1 (2003), Maserati MC12 GT1 (2004), Aston Martin DBR9 (2005) Pescarolo LMP1 (2007), Peugeot 908 HDI (2011)… D’autres voitures viendront prochainement s’ajouter à ce plateau déjà bien fourni.

Au volant de ces monstres de l’endurance, notons la présence de pilotes de renommée, parmi lesquels Christian Pescatori, Norman Nato, Sam Hancock ou encore Emmanuel Collard. Ce dernier, qui cumule 23 départs et deux podiums au 24 Heures du Mans, retrouvera la Toyota GT-One avec laquelle il avait disputé l’épreuve en 1999.

Les deux sessions du Global Endurance Legends se tiendront le vendredi 6 juillet de 10h45 à 11h15 (30 minutes) puis le samedi 7 juillet 13h22 à 13h57 (35 minutes). Il s’agira de démonstrations sans notion de compétition, l’objectif étant de faire évoluer ces fantastiques voitures dans un environnement propice et sécurisé.

LISTE DES ENGAGÉS