Le Grand Circuit

Singulier… au pluriel

Unique ! Le circuit des 24 Heures du Mans a ses propres caractéristiques, comme tout autre circuit, mais deux particularités au moins le rendent inoubliable. D’abord, son grand développement. Avec 13,6 km, il est l’un des plus longs circuits du monde avec la Boucle Nord du Nürburgring, une survivance du temps où Charade, Spa et bien d’autres n’avaient pas encore été amputés.

Deuxième particularité forte… ce n’est pas un circuit permanent ! Du Tertre Rouge jusqu’à Arnage, son tracé est constitué par des routes publiques. Il est donc impossible de s’y entraîner en dehors de la session d’essais spécifique qui précède chaque 24 Heures du Mans, ce qui remet à égalité visiteurs lointains et riverains.

Autrefois ouvert -à de très rares occasions- à d’autres compétitions comme le Tour de France Automobile, il n’accorde maintenant cette exception qu’au Mans Classic. Ce qui permet à nos pilotes de bénéficier de la troisième singularité, troisième raison, aussi intime qu’impérieuse, qui fait rêver : la nuit… Chasser le fantôme des 24 Heures, au volant d’une voiture qui a déjà parcouru les Hunaudières, allumer ses phares, écouter son moteur grimper toute la plage de régimes, au crépuscule, ou à minuit, ou au tout petit matin… Unique !

1. Courbe Dunlop
2. Ralentisseur Dunlop
3. « S » du Tertre Rouge
4. Virage du Tertre Rouge
5. Courbe d’Antares
6. Hunaudières
7. 1er ralentisseur

8. Hunaudières
9. 2e ralentisseur
10. Courbe des Hunaudières
11. Virage de Mulsanne
12. Courbe du Golf
13. Virage d’Indianapolis
14. Virage d’Arnage

15. Courbe du Buisson
16. Virage Porsche
17. Virage du Pont
18. « Esses » du Karting
19. Maison Blanche
20. Virage Ford
21. Virage du Raccordement

Panier
Retour haut de page