24 HEURES DU MANS

Créé en 2002, Le Mans Classic offre une formidable rétrospective de l’histoire des 24 Heures du Mans de 1923 à 1979. En 2016, il y ajoute en ouverture, avec les Group C, une autre période des années 80 au début des années 90. La plus grande course d’endurance, empreinte de sportivité, de quête d’exploit et d’innovation, a forgé depuis 1923 un chapitre héroïque de l’histoire de l’automobile.

Bentley, Alfa Romeo, Bugatti avant la guerre, Ferrari, Jaguar, Ford, Porsche, Matra, Peugeot ou Audi depuis, Toyota tout récemment… Les plus grands constructeurs y ont inscrit leur nom à plusieurs reprises, dépensant sans compter pour signer ainsi des périodes de domination. Ils ont ainsi édifié la redoutable réputation des 24 Heures, qui leur ont bien rendu en célébrité.

Chacun connaît les 24 Heures du Mans, chacun conserve l’une ou l’autre image, une arrivée particulièrement serrée, la vitesse absolue d’un prototype lancé dans les Hunaudières, la beauté, qui ne doit rien aux stylistes, d’une carrosserie aérodynamique. Depuis 1923, à raison de 24 heures par an, sauf durant les conflits majeurs du XXe  siècle, les meilleurs pilotes au volant des meilleures voitures, souvent conçues tout exprès, sont venus s’affronter dans des joutes spectaculaires, sont venus, surtout, se confronter à ce “criterium d’endurance”, sans doute le plus exigeant qui soit.

1923 : Première édition des 24 Heures du Mans
1930 : Bentley remporte sa 5ème victoire, c’est l’épopée des « Bentley Boys »
1949 : Luigi Chinetti gagne l’épreuve avec Ferrari
1955 : Un terrible accident dans les premières heures de course fait 80 morts
1967 : La « Course du Siècle », 300 000 spectateurs se pressent pour assister au duel Ford-Ferrari… La barre des 5 000 km est franchie !
1970 : Première victoire de Porsche et tournage du film Le Mans avec Steve McQueen
1971 : Départ lancé et non plus arrêté
1972 : Matra, Pescarolo et Graham Hill l’emportent. Hill est le seul pilote vainqueur au Mans, à Indianapolis et champion du monde de F1
1980 : Rondeau devient le premier conducteur à s’imposer au Mans au volant de sa propre voiture
1988 : Record de vitesse 405 km/h par le prototype WM moteur Peugeot
1991 : Victoire de Mazda, premier et unique constructeur japonais à avoir remporté l’épreuve
2006 : Première victoire d’un moteur diesel au Mans
2012 : Une voiture hybride inscrit son nom au palmarès : l’Audi R18 e-tron quattro
2013 : Tom Kristensen remporte pour la 9ème fois l’épreuve avec Audi
2017 : 19ème victoire de Porsche. Un record !

Ils ont gagné au Mans : Alfa Romeo, Aston Martin, Audi, Bentley, BMW, Bugatti, Ferrari, Ford, Jaguar, Matra, Mazda, McLaren, Mercedes, Peugeot, Porsche, Renault…

Des pilotes de légende : Tazio Nuvolari, Juan-Manuel Fangio, Graham Hill, Henri Pescarolo, Jacky Ickx, Mario Andretti, Paul Newman, Steve McQueen, Tom Kristensen…